SOUVENIR DU PASSE RETOUR EN 39-45

SOUVENIR DU PASSE RETOUR EN 39-45 INFOS REPERTORIEES CONCERNANT LES CAMPS DE CONCENTRATIONS, STALAGS, OFLAGS...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CAMP DE TREBLINKA EN POLOGNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 101
Age : 42
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: CAMP DE TREBLINKA EN POLOGNE   Sam 23 Fév - 3:42

Construit en 1941 pour servir de camp de travail forcé aux accusés de crimes par les troupes d'occupation, était situé à environ 80 km au nord est de Varsovie, en Pologne. Un peu moins d'un an après l'ouverture de ce camp qui sera connu plus tard sous le nom de Treblinka I, un second camp fut construit, camp qui deviendra très vite un outil majeur dans le plan d'extermination des juifs conçu par le Troisième Reich. Treblinka II, construit par des firmes allemandes employant des prisonniers juifs et polonais, devait servir de centre d'extermination pour les juifs d'Europe Centrale. Situé à environ 2 km du premier camp, Treblinka II devint très vite l'un des principaux centres d'extermination nazi.

Le camp d'extermination de Treblinka II (Vernichtungslager Treblinka) est entré en activité le 23 juillet 1942 en même temps que les premières évacuations du ghetto de Varsovie. Le 21 septembre 1942, soit après à peine 2 mois d'activité, plus de 245 000 juifs du ghetto ainsi que de 112 000 juifs en provenance d’autres endroits dans le district de Varsovie y avaient été assassinés. Plus de 337 000 juifs du district de Radom, 35 000 du district de Lublin et 107 000 du district de Białystok y furent exterminés dans les mois qui suivirent. Des milliers de juifs en provenance d’autres pays y furent également exterminés : 7 000 de Slovaquie, 8 000 venant du camp de concentration de Theresienstadt, 4 000 juifs de Grèce, et 7 000 juifs de Macédoine ainsi que plus de 2 000 tziganes.

Le camp était divisé en deux. Une partie, au sud et à l’ouest, contenait la gare, les baraquements pour le déshabillage et la coupe des cheveux, hommes et femmes séparés, les hangars de stockage des dépouilles, un chemin conduisant aux chambres à gaz, des baraquements pour loger les prisonniers chargés d’assurer le fonctionnement de cette partie ainsi qu’une grande place d’appel. L’autre partie comprenait les chambres à gaz, les fosses où brûlaient les cadavres, et les baraquements du deuxième groupe de prisonniers. Il était formellement interdit de communiquer entre les deux parties.

Nul ne devait savoir ce qui se passait dans le camp, et les déportations se faisant à l’origine depuis Varsovie dans des trains normaux, puisque les nazis faisaient croire qu’il s’agissait d’un transfert vers des terres libres à l’est, une femme d’officier allemand qui est arrivée dans le camp par erreur de train a été tuée avec ses deux enfants sur ordre de Berlin.[réf. nécessaire]

À l’extérieur du camp se trouvaient les logements des SS allemands et des gardes (principalement des prisonniers de guerre soviétiques ainsi que des recrues parmi les civils polonais ou ukrainiens [1] ). Plus de 700 juifs prisonniers assuraient le fonctionnement; il y avait 10 officiers SS et 100 gardes.

Les commandants du camp d’extermination : Irmfried Eberl, jusqu’en août 1942, Franz Stangl, jusqu’en août 1943, et Kurt Franz.

Treblinka était un camp destiné exclusivement à la solution finale. À la fermeture du camp, tous les juifs qui y avait travaillé furent gazés et les corps brûlés. La totalité du camp fut détruite et une ferme y fut implantée. Le témoignage des survivants qui réussirent à s’enfuir lors d’une révolte permit de connaître l’existence de ce camp.

Le camp de Treblinka est installé dans une lande déserte, au nord-est de Varsovie. Le plan, les dimensions et l'aménagement sont inspirés de ceux de Sobibor. Là encore, il n'y a pas de baraquements puisque tous les déportés seront exterminés dès leur arrivée.

Le camp s'organise en deux parties: d'un côté, la réception des convois, de l'autre la zone d'extermination; à côté de laquelle se trouve la baraque où habitent les juifs chargés des corvées.

Le camp de Treblinka était au départ équipé de trois chambres à gaz déguisées en salles de douche, auxquelles furent ajoutées dix autre chambres fonctionnant toutes au monoxyde de carbone produit par des moteurs diesel.

Cette machine de mort bien huilée se met en marche le 23 juillet 1942 et tourne avec une régularité d'horloge jusqu'au 2 août 1943, où éclate une révolte.
Cet acte de résistance ne fut pas irréfléchi et spontané. Bien au contraire, lorsque l'idée a germé dans la tête de quelques déportés accomplissant les sales besognes, ils prirent le temps de réfléchir.
Ils commençèrent par créer un comité de soulèvement, ainsi qu'un plan de soulèvement. Seuls des êtres voués à la mort, altérés de vengeance pouvaient dresser un plan aussi téméraire.
Pour ces détenus imaginatifs, il était hors de question de fuir sans avoir anéanti Treblinka.

Ils dérobèrent des haches, des couteaux, des matraques aux Allemands. Chaque fois au prix de leur vie. Puis ils subtilisèrent de l'essence pour brûler les bâtiments. Et enfin, ils creusèrent une galerie sous le bâtiment de l'arsenal des SS. Ils y empruntèrent 20 grenades, une mitrailleuse ainsi que des carabines et des pistolets.
Une fois que tous cet arsenal fut rassemblé, une discussion s'organisa et des employés Allemands furent ralliés à leur cause. Ils leur permettraient ainsi d'avoir de l'argent.

Le soulèvement fut fixé au 2 août, mais même si l'on a vu les bâtiments de Treblinka brûler peu nombreux furent ceux qui purent s'enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retourdansnotrepasse.aforumfree.com
 
CAMP DE TREBLINKA EN POLOGNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sobibor: Le camp d’extermination dévoile ses secrets
» [POLOGNE] Héraldique Polonaise
» Aide de camp
» JESUS CAMP
» Camembert : tout fout le camp...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOUVENIR DU PASSE RETOUR EN 39-45 :: CAMPS, STALAGS, OFLAGS... SOVIETIQUES-
Sauter vers: